Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

wiki:tap:va2015:accueil [2019/12/03 10:38] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +===== Chticode avec des CM1/CM2 dans les écoles Bossuet, Verlaine et Toulouse Lautrec de Villeneuve d'Ascq =====
  
 +==== Contexte ====
 +
 +Suite au [[wiki:​tap:​va2014:​accueil|TAP mené à l'​école Chateaubriand de septembre à décembre 2014]] et à [[ecoles:​dutn3-va2015|l'​action ASTEP menée avec 10 écoles de V. Ascq et la promotion de deuxième année de DUT]] entre septembre 2015 et janvier 2016, trois étudiants (anciens DUT Informatique) s'​impliquent dans l'​animation d'un TAP Informatique dans 3 écoles ayant participé à l'​action ASTEP.
 +
 +L'​objectif est de démystifier l'​ordinateur et le présenter comme un fantastique outil de création pour peu que l'on maitrise quelques notions de bases. Cette approche permet de sensibiliser les élèves à la résolution automatisée de problème pour les amener à une initiation à la programmation impérative.
 +==== Rythme ====
 +
 +A Villeneuve d'​Ascq,​ les élèves en école élémentaire peuvent participer à une séance hebdomadaire de TAP d'une durée d'​1h30. La majorité des  activités s'​organisent sur un cycle de 7 à 8 semaines, ce qui correspond à une période scolaire entre deux interruptions pédagogiques. ​
 +
 +==== Progression envisagée ====
 +
 +(à venir et redéfinir car les élèves suivant le TAP ont déjà suivi une initiation dans le cadre de l'​action ASTEP !)
 +
 +==== Retours d'​expérience ====
 +
 +Cette section contient des notes sur le déroulement des différentes séances afin de faciliter la prise en main et la reproduction de cette séquence pédagogique dans d'​autres écoles/​contextes ...
 +
 +  * école Toulouse Lautrec: 9 élèves (Edouard CATTEZ) (séance le jeudi)
 +  * école Bossuet: 11 élèves (Bryan VERGAUWEN) (séance le jeudi)
 +  * école Verlaine: 10 élèves (Anice BEN SALEM) (séance le vendredi)
 +
 +**Première séquence: construction et utilisation du jeu de société**
 +  * **Séance 1 (semaine du 04 janvier 2016): Construisons notre jeu de société**
 +
 +|   ​Anice ​   | Première séance plûtot compliquée,​ les élèves sont malheureusement déçus de ne pas être sur ordinateur et ils le font sentir. Mais dans l'​ensemble,​ ils ont compris comment se déroulerait l'​activité. Faire le plan de jeu n'a pas semblé poser de grosses difficultés mais pour certain l'​activité est "​ennuyante"​... |
 +|   ​Bryan ​   | Première séance avec 12 élèves me semble t-il, assez difficile car la seule utilisation du papier ne fait pas résonner dans leur tête l'​esprit "​informatique"​... La création du jeu de société nécessaire pour comprendre les fondements de la programmation s'est tout de même plutôt bien passée. Un jeu de société basé sur un personnage positionné sur une case de départ, des obstacles à contourner, et un trésor à aller chercher à l'​arrivée. ​ Les élèves ont notamment vus les concepts de séquence, d'​instruction et ont commencé à utiliser leur personnage non orienté (N, S, E, W). |
 +|   ​Edouard ​ | Première séance qui a permis de poser les bases avec des directions HAUT, BAS, GAUCHE, DROITE puis NORD, SUD, EST, OUEST et des répétitions. Elèves réceptifs bien qu'ils s'​attendaient à être sur les ordinateurs. |
 + 
 +  * **Séance 2 (semaine du 11 janvier 2016): Jouons avec notre jeu de société**
 +
 +| Anice | Finalisation du plan et du personnage, l’apprentissage de l'​orientation ne leur pose pas de problème, les boucles dans un contexte non visuel et sans animation pose quelque difficulté mais ceci n'est pas réellement un problème car avec les jeux sur tablette, l'​apprentissage n'en sera que plus simple. |
 +| Bryan | Continuation du jeu de société, les élèves (au nombre de 9 ou 10 cette fois, plus abordable !) ont appris durant cette heure de TAP la notion de répétition,​ ainsi que la notion de "boite à outils"​ qui contenait les "​outils"​ (fonctions) nécéssaires à l'​utilisation d'un personnage orienté, cette fois (se tourner à gauche, se tourner à droite, se retourner, se position vers l'​avant,​ et l'​outil principal, faire un pas en avant). Nous avons également abordé très légèrement le concept d'​alternative,​ concept qui sera approfondi à travers les applications sur tablette la semaine d'​après. |
 +| Edouard | Mise au propre de la grille de jeu, du personnage, des obstacles et du trésor. Notion d'​orientation acquise pour la plupart sans difficulté mais association avec la notion de répétition un peu plus difficile. |
 +
 +  * **Séance 3 (semaine du 18 janvier 2016): Renforcement des notions avec Kodable sur tablette**
 +
 +|  Anice | Les tablettes sont enfin là, les enfants sont contents ! Dans l'​ensemble la règle de sécurité de laisser la tablette sur la table est comprise. Comme prévu les enfants comprennent mieux les principes de boucle sur tablette. Le travail en binôme fonctionne globalement bien mais certain avancent plus vite que d'​autre,​ donc à voir si il faudra mélanger les groupes ou bien prévoir une tablette en plus, le temps d'​expliquer correctement à celui qui a des difficultés et de le réintégrer dans le binôme. |
 +| Bryan  | Cette fois, les enfants sont passés sur Kodable sur tablette, et l'​avancement des groupes se situe dans le monde 1, entre les alternatives et les répétitions. Ils ont donc tous passé le concept de séquence et avancent relativement vite, avec autonomie. Concrètement,​ l'​activité est plus ludique que sur papier, et avec un récapitulatif en fin de séance, je me suis rendu compte qu'ils avaient bien compris le parallèle entre la version papier et la version tablette. Donc pour l'​instant,​ que du bonheur ! |
 +| Edouard | Avec les tablettes, les élèves travaillent en binôme et sont beaucoup plus autonomes. Les notions vues dans les précédentes séances ont bien été retenues. Mise en place de défis entre les binômes les plus avancés pour les tenir en halène. |
 +
 +  * **Séance 4 (semaine du 25 janvier 2016): Renforcement des notions avec Kodable sur tablette (2) **      ​
 +
 +| Anice   | Séance malheureusement très compliqué, devant gérer avec plusieurs tablette déchargé... Les enfants sont arrivé jusqu'​au boucles certains même aux fonctions. Les boucles a été assimilé non pas sans mal mais les enfants ont compris le fonctionnement ​   |
 +| Bryan   | Cette fois ci, cela a été un peu plus long. En effet certains ont un peu trainé sur les répétitions (qui d'​ailleurs pour moi sont très bizarres, avec la notion de "​doublage"​ de place utilisée à la place d'une véritable boucle (concrètement,​ on dit : j'​utilise une boucle, mais c'est juste pour la lancer une fois et avoir double place à l'​intérieur,​ ce qui pour moi n'a pas de sens... C'est + un doubleur de place qu'une véritable répétition de X itérations...). D'​autres sont arrivés aux fonctions et ne les ont approchées que de très près. ​ Cela sera approfondi dans Lightbot. |
 +| Edouard | La notion de fonction sur Kodable a été difficile à assimiler. Sur cette application,​ ça fait plus gain de place que véritable fonction. |
 +
 +  * **Séance 5 (semaine du 1er février 2016): Première séance avec Lightbot **      ​
 +
 +| Anice   ​| ​ Première séance sur Lightbot, les enfants sont contents de changer, ils apprécient le jeu, les explications donner pour chaque nouvel "​item"​ mais ils ne prennent malheureusement pas le temps de la lire... L'​orientation n'a pas posé de problème, une petite mise en scène a permis à certain de mieux comprendre. Lorsque la fonction apparaît, ils appréhendent le P1, mais au final ils s'en sortent comme des chefs ! | 
 +| Bryan   | Cette fois ci, Lightbot, on inverse et on commence par les fonctions. Certains ont beaucoup de mal à comprendre l'​utilisation des "​P1",​ "​P2",​ les procédures (j'​essaye de préférer boite à outils, procédures c'est un peu barbare, mais bon avec P1 et P2 comme sigle, il faut bien leur expliquer...) Mais cela s'​installe tranquillement. Ils font de plus en plus le parallèle entre la version papier et les deux programmes sur tablettes au niveau de tous les concepts : Fonctions, répétitions... |
 +| Edouard | LightBot est fort apprécié par certains groupes. La notion de fonction est passée sans problème cette fois-ci ! C'est la notion d'​orientation qui a eu du mal à leur revenir en tête. ​   | 
 +
 +  * **Séance 6 (semaine du 22 février 2016): Deuxième séance avec Lightbot **      ​
 +
 +| Anice   | On avance dans la difficulté,​ elle peut être parfois blasant pour les enfants qui finissent par abandonner et passer au niveau suivant mais globalement ils y arrivent et avancent à leur rythme mais avancent bien, une petite explication leur permet d'​avancer pendant plusieurs niveaux sans problème ​      |
 +| Bryan   | Cette fois ci on avance dans Lightbot, et les enfants avancent à travers la notions de conditions, répétitions et fonctions, et c'est nettement plus compliqué sur Lightbot ! Ils (et moi aussi, je l'​avoue...) se creusent la tête quelques secondes et se découragent (Bon, moi, non, j'ai envie de trouver la solution !) assez vite... Mais au final, avec un peu d'​aide,​ ils en sont tous à la fin du jeu... C'est donc que les notions sont assimilées. Ils ont hâte d'une chose : L'​ordinateur !   |
 +| Edouard | Les plus avancés se confrontent à des problèmes de plus en plus compliqués,​ avec des actions à réaliser sur certaines cases de couleurs. Tout le monde avance à son rythme. Bientôt les ordinateurs !   ​| ​
 +
 +
 +  * **Séance 7 (semaine du 29 février 2016): Première séance sur studio.code.org) **      ​
 +
 +| Anice   | Première séance sur les ordinateurs,​ la préparation à l'​activité est un peu difficile, les enfants ne tiennent pas en place (ils sont enfin sur les ordinateurs),​ les ordinateurs sont un peu lent mais il y en a assez pour un par élève !! Faire la police est un peu nécessaire,​ pour éviter que les enfants n'​aille sur d'​autre site. L'​activité studio.code faites est l'​artiste,​ un personnage devant aller d'un point A à un point B, je ressent malheureusement pour certain une lassitude dans le fait que les activités soit toujours ramener un personnage de A à B, mais pour certain l'​activité est toujours un plaisir, un élève vraiment pas motivé lors des premières séances aujourd'​hui est l'un des plus sage et adore cette activité, et avance très bien sur ce point c'est une réussite. ​     |
 +| Bryan   | Malheureusement,​ étant malade, je n'ai pas pu être présent cette semaine. Certains enfants, les semaines passées, commençaient vraiment à se rendre compte de comment fonctionnait l'​informatique,​ avec des empilements de petites briques de bases. ​    |
 +| Edouard |       ​| ​
 +
 +
 +  * **Séance 8 (semaine du 7 mars 2016): Deuxième séance sur studio.code.org **      ​
 +
 +| Anice   | La séance a été beaucoup plus calme aujourd'​hui,​ sur studio.code nous voyons flappy bird !! Cette activité marche très bien, on voit enfin "​comment font les grands pour faire les jeux", d'un point de vue compréhension il me semble que la programmation événementielle soit plus facile à comprendre pour les enfants que la programmation séquentielle. cette activité se terminant assez rapidement, je les laisse faire les activité qu'ils veulent mais sur studio.code !! cela me permet de jongler plus facilement avec les élèves qui avait des difficultés sur artiste et qui ont décidé de revenir eux-même sur l'​activité "​artiste" ​       |
 +| Bryan   | Les enfants avancent cette fois sur studio code. En une heure, ils ont tous fait le parcours Labyrinthe, et sont presque tous arrivés à la fin de l'​artiste. Certains ont commencé des parcours comme Flappy Bird. Globalement,​ la notion la plus complexe dans ces parcours est la notion d'​angle,​ et le fait de trouver le motif à répéter. ​ En fin de séance, j'ai essayé de leur demander ce qui pour eux pouvait résumer la programmation en un mot, j'ai eu quelques réponses comme des puzzles, je leur ai parlés de légos, certains se sentaient aussi comme en train d'en construire.|
 +| Edouard |       ​| ​
 +
 +  * **Séance 9 (semaine du 14 mars 2016): Python (1) **      ​
 +
 +| Anice   | Première séance sur Python, les enfants sont un peu agités en début de séance, normal à chaque nouvelle activité c'est comme ça. Le calme revenu les élèves ont beaucoup de difficulté avec l'​anglais,​ si modifiable il faudrait penser à le faire, même si l'​anglais est une place centrale de l'​informatique,​ les enfants n'​aiment pas et ça pourrait être une source de découragement,​ de plus je passe du temps à leur dire que c'est en anglais et à motiver, et donc c'est du temps de perdu pour ceux qui ont du mal. Mais il semblerait que le mode texte plaisent à ceux qui sont en temps normal plus agité, et étant concentré sur la syntaxe ils sont moins dissipés ​        |
 +| Bryan   ​| ​      |
 +| Edouard |       ​| ​
 +
 +  * **Séance 10 (semaine du 21 mars 2016): Python (2) séance délocalisée à l'IUT **      ​
 +
 +| Anice   ​| ​      |
 +| Bryan   ​| ​      |
 +| Edouard |       ​| ​
 +
 +
 +        ​
 +                        ​